Installation rapide de Portainer

Quand on travaille avec docker sur des environnements de dev ou de test, on a rapidement besoin d’un outil pour pouvoir gérer / trier toutes ces images et ces containers qui finissent par trainer dans tous les sens.

Il existe de nombreux outils pour le faire, pour ma part, j’utilise Portainer (Je vous laisse aller faire un tour sur le site et regarder la démo)

Evidement, il s’agit d’une image docker toute faite à laquelle on donne un accès direct au socket du démon docker afin qu’il puisse piloter directement les containers/images/etc. via l’API interne de docker.

On va aussi lui rajouter un volume dans lequel stocker quelques données de configuration (ici, un volume docker dédié, mais on pourrait aussi monter un dossier local /var/portainer)

$ docker volume create portainer_data
$ docker run -d -p 9000:9000 \
   -v /var/run/docker.sock:/var/run/docker.sock \
   -v portainer_data:/data \
   --restart always \
   --name portainer \
   portainer/portainer \
   -H unix:///var/run/docker.sock

Et voilà, vous pouvez accéder à portainer directement via http://localhost:9000

Etape 2 : Portainer, Nginx et docker-compose